Plats Viandes

Daube de Boeuf à la Provençale (sans alcool)

Bonjour à tous!
Aujourd’hui je vous propose une recette de daube de boeuf à la provençale, un plat de que j’aime beaucoup, plein de saveurs et bien réconfortant (surtout en cette période de l’année).
A la base, la daube provençale contient du vin rouge, mais je vous propose ici une version sans alcool.
Ce plat est rapide à réaliser puisqu’au lieu de mijoter des heures en cocotte traditionnelle, on le fait cuire en autocuiseur.
J’ai choisi de faire mariner la viande la veille afin qu’elle s’imprègne bien des aromates, cette étape n’est pas obligatoire mais je trouve que c’est tellement meilleur!
On  dégustera cette daube avec des pâtes ou des pommes de terre. Et le lendemain, ce plat réchauffé est encore meilleur…
Allez on passe maintenant à la recette 🙂

INGRÉDIENTS (pour 4 personnes) :
Marinade :
– 1 oignon émincé
– 2 gousses d’ail
– 1 bouquet garni : 3 feuilles de laurier et quelques brins de thym
– 2 càs d’huile d’olive
– 1 càs de vinaigre basalmique (facultatif)
– Sel et poivre

– 600 g de boeuf à braiser
– 1 càs de farine

– 1 oignon émincé
– 5 à 6 carottes moyennes
– 1 boite de champignon de Paris
– 1 petite boite d’olives noires dénoyautées (180 g)
– 3 càs de concentré de tomate
– 1 bouillon-cube (facultatif)
– 2 càs d’huile d’olive
– Sel et Poivre
– Eau (environ 400 ml)

RÉALISATION :
La veille (ou quelques heures avant de réaliser le plat), on fait mariner la viande (cette étape n’est pas obligatoire mais la viande n’en sera que meilleure) : découpez la viande en gros cubes de 4-5 cm. Épluchez l’oignon et les gousses d’ail, émincez l’oignon.
Ma petite technique perso : Dans un sachet de congélation, mettez les morceaux de viande, l’ail, l’oignon émincé, ainsi que tous les autres ingrédients de la marinade et mélangez à travers le sachet afin que la viande soit bien imprégnée.
Fermez hermétiquement le sachet congélation (au besoin, doublez le sachet) et mettez au frais pour quelques heures (la veille c’est encore mieux).

Quelques heures plus tard (ou le lendemain), retirez la viande du sachet et réservez dans une assiette. Mettez le reste (ail, oignon et herbes aromatiques) dans une gaze et refermez bien  afin d’obtenir une petite poche. Je procède ainsi afin que les herbes aromatiques parfument le plat sans que l’on se retrouve avec des branches de thym gênantes à la dégustation. Mettez un fond d’eau dans le sachet et secouez afin de récupérer la marinade et réservez.
Lavez, épluchez et coupez les carottes en rondelles plus ou moins épaisses selon votre goût.
Faites chauffer l’huile d’olive dans l’autocuiseur. Ajoutez les morceaux de viande et faites revenir de tous les cotés à feu vif, puis ajoutez la farine, mélangez et retirez la viande de la cocotte.
Ajoutez ensuite dans la cocotte l’oignon émincé, faites revenir jusqu’à ce qu’il se colore, puis ajoutez les carottes et faites revenir quelques minutes le tout.
Remettez la viande dans la cocotte, ajoutez la poche de gaze contenant les ingrédients solides de la marinade ainsi que la marinade liquide du sachet congélation, le concentré de tomate, les champignons et les olives égouttés, le bouillon-cube émietté, un peu de sel et de poivre. Ajoutez de l’eau à hauteur de la viande (environ 400 ml), mélangez le tout puis fermez l’autocuiseur.
Mettez l’autocuiseur sur feu vif, lorsque la cocotte se met en pression, baissez le feu et laissez cuire pendant 1h30.
Après ce temps, ouvrez l’autocuiseur et vérifiez si la viande est cuite. Si celle-ci est tendre et qu’elle s’émiette facilement, c’est cuit! Si ce n’est pas le cas, remettez la cocotte en pression. Normalement, après 1h30 de cuisson en autocuiseur, la viande est bien cuite. Après, tout est question de goût et de préférence.
Rectifiez l’assaisonnement si besoin.
S’il y a trop de sauce : faites réduire sans couvercle afin que le liquide s’évapore.
Si la sauce est trop liquide à votre goût, prélevez une louche de sauce, versez dans un petit bol et mélangez avec une cuillère à soupe de farine. Versez ensuite le tout dans la cocotte et laissez cuire quelques minutes en mélangeant bien. La sauce va ainsi s’épaissir.
Il ne reste plus qu’à déguster ce bon plat avec des pommes de terre en vapeur, une purée de pommes de terre maison ou encore des pâtes.

Bonne dégustation 🙂
fullsizerender fullsizerender1

A propos de l'auteur

La Fée Soni

Adepte de la cuisine "simple et efficace", je navigue sans cesse sur la blogosphère à la recherche d'idées sympas et accessibles que je teste ensuite et réajuste à ma sauce. La cuisine est pour moi l'occasion de donner de l'amour, de me détendre et parfois de me lancer des défis. C'est une cuisine facile et sans prétention que j'ai le plaisir de partager vous :-)

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 10 autres abonnés