Cuisine du monde Desserts Patisserie Orientale Riz | Risotto | Semoule | Céréales

Makrout ou Makroud (Cuisson en friture et cuisson au four)

Coucou tout le monde!
Je vous propose aujourd’hui une pâtisserie orientale qu’on ne présente plus, le Makrout.  Il s’agit d’un délicieux et savoureux gâteau en forme de losange (qu’on peut retrouver également sous d’autres formes plus « modernes », comme vous le verrez dans les photos ci-dessous), fait de semoule et fourré le plus souvent d’une pâte de dattes, ou d’amande, d’abricots ou encore de figues puis arrosé après cuisson dans du miel aromatisé d’eau de fleur d’oranger.
Le makrout est incontournable, indémodable et indétrônable. On le retrouve dans le top 5 des gâteaux orientaux les plus réalisés et consommés, il est présent sur les tables lors de tous les événements (fêtes de l’Aïd, mariage, baptême) et se dégustera avec bonheur accompagné d’un bon thé à la menthe.
Jusqu’ici, je n’avais encore jamais fait de makrouts. Je dois avouer avoir été un peu craintive parce que ce gâteau, bien que ne nécessitant que peu d’ingrédients et peu de manipulations, il reste fragile à la réalisation : un problème de dosage et c’est vite la cata!
Bref, pour me lancer, j’ai choisi une recette de ma compatriote marseillaise Nora, du blog « Mes Douceurs sucrées salées » pour la précision des dosages (je suis plus à l’aise avec des grammages exacts que des « mesures » bien que beaucoup de recettes de pâtisseries maghrébines se présentent en mesures). Mon premier essai en friture avec 1 ou 2 pièces de makrouts-test s’est soldé par un échec, le gâteau s’étant totalement désagrégé dans le bain d’huile , mais j’ai pu finalement rattraper le coup et obtenir de jolis makrouts cuits au four. J’ai retenté l’expérience à 2 reprises par la suite avec quelques astuces piquées à la belle Djouza du blog « Cuisinez avec Djouza » ainsi que sur la blogosphère et là le résultat a été à la hauteur de mes espérances, pour ma plus grande fierté 🙂 Ils ont d’ailleurs remportés un grand succès!!
Je vous donne donc la recette à réaliser soit au four soit en friture pour réussir parfaitement vos makrouts.

Ingrédients pour 20 à 30 makrouts (selon leur taille) :
Pâte à makrouts :
– 300 g de semoule moyenne (à ne surtout pas confondre avec la semoule de couscous!!!)
– 200 g  de semoule extra-fine
On peut également faire les makrouts uniquement avec de la semoule moyenne ou fine, soit 500 g
– 150 g de beurre fondu
– 2 càs de sucre en poudre (facultatif)
– 1/2 càc de sel
– 2 càs de farine (facultatif, mais cela aide à faire tenir les gâteaux à la cuisson)
– Un mélange de 65 ml d’eau de fleur d’oranger + 65 ml d’eau
Farce aux dattes :
– 250 g de pâte de dattes
– 1 càc de cannelle en poudre (facultatif)
– 1 càs d’huile
– 1 càs d’eau de fleur d’oranger
Friture (pour les makrouts en friture) et enrobage :
– Huile neutre
– environ 500 g de miel
– 1 à 2 càs d’eau de fleur d’oranger

Réalisation :
Dans un grand plat, mélangez les ingrédients secs (semoules, sucre, sel) puis ajoutez le beurre fondu froid. Sablez le tout du bout des doigts pour que les grains de semoule soient bien imprégnés de matière grasse puis recouvrez le plat et laissez reposer le tout au minimum 2 heures (plus le temps de repos est long et mieux la semoule absorbera le beurre et donnera des gâteaux bien fondant). J’ai pour ma part laisser reposer recouvert d’une serviette propre dans mon four éteint toute une nuit.
Préparez la pâte de dattes : mélangez la pâte de dattes (on la trouve facilement dans le commerce) avec la cannelle, l’huile et l’eau de fleur d’oranger et malaxez bien le tout pour assouplir la pâte.


Récupérez le récipient contenant la semoule imprégnée et sablez du bout des doigts sans pétrir. Ajoutez la farine et mélangez le tout (cette étape est totalement facultative mais m’a permis d’avoir des makrouts qui se tiennent en friture. Pour la cuisson au four, ne pas ajouter de farine).
Ajoutez 1/3 de la quantité du mélange eau-fleur d’oranger, mélangez rapidement du bout des doigts et laissez reposer 15 mn. Renouvelez la même étape avec le 2ème tiers du mélange d’eaux et laissez de nouveau reposer 15 mn. Versez enfin le 3ème et dernier tiers d’eau aromatisée et formez une boule qui se tient, sans pétrir. Cette technique permet à la semoule d’absorber correctement le liquide.
Si la pâte s’effrite, ajoutez un petit peu d’eau. L’idée est que la pâte puisse s’assembler et former une boule, elle ne doit être ni trop dure ni trop humide.

Séparez la pâte en plusieurs pâtons (3 ou 4). Avec chaque pâton, formez un boudin d’environ 3 cm de diamètre, creusez un sillon au centre et placez à l’intérieur un boudin de pâte de dattes d’environ 1 cm de diamètre. Refermez bien le boudin puis roulez-le jusqu’à ce qu’il s’allonge, soit bien lisse et fasse 2 cm de diamètre.

Aplatissez légèrement la surface à l’aide d’une empreinte à makrouts puis découpez des losanges. A défaut d’empreinte, vous pouvez soit laisser tel quel soit faire des dessins sur la surface avec un couteau.

Procédez de la même manière avec les autres pâtons et le reste de la pâte de dattes, jusqu’à épuisement des pâtes.

Je vous montre maintenant un autre modèle de makrouts dit « moderne », réalisé cette fois-ci avec un emporte-pièce à piston en forme de fleur. Pour la pâte à la semoule et celle aux dattes, rien ne change c’est la même.
Formez des boules de pâte de semoule de la taille d’une grosse noix et des billes de pâte de dattes.

Creusez la boule de semoule, insérez au centre une bille de dattes puis refermez celle-ci et roulez-la pour qu’elle soit bien lisse et bien fermée. Posez la boule constituée sur le plan de travail, appliquez ensuite une pression avec l’emporte-pièce à piston afin d’imprimer le dessin à la surface du makrout. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement des pâtes.

Cuisson des makrouts :
Pour la cuisson de vos makrouts, vous pouvez opté soit pour une cuisson à la friture (c’est la plus courante), soit pour une cuisson au four tout aussi savoureuse et un peu plus saine. Pour les deux types de cuisson, on conserve exactement la même recette, je n’ai juste pas ajouter la farine pour les makrouts au four. On obtient dans les deux cas de délicieux makrouts bien fondants.
Pour la cuisson au four :
Préchauffez le four à 180°C.
Sur une plaque de four recouverte de papier cuisson, disposez les makrouts en les serrant les uns aux autres. Cela évite ainsi que la pâte de datte cuise trop au four. S’il vous reste des chutes de pâte, collez-les aux makrouts en bout de plaque.
Faites cuire à 180°C environ 30mn, jusqu’à ce qu’ils prennent une couleur dorée. Il faut quand même savoir que les makrouts au four sont un peu moins dorés que des makrouts cuits en friture.

Pour la cuisson en friture :
Faites chauffer de l’huile dans une poêle et lorsque celle-ci est bien chaude, déposez dans la poêle quelques makrouts et laissez cuire jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés des deux cotés.
Laissez égoutter.

Faites chauffer du miel dans une casserole et ajoutez l’eau de fleur d’oranger.
Lorsque les makrouts sont cuits, faites-les tremper des deux cotés dans le miel aromatisé puis laissez-les égoutter dans une passoire.

Il ne reste ensuite plus qu’à déguster avec un bon verre de thé à la menthe!

Bonne réalisation et bonne dégustation 🙂

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

La Fée Soni

Adepte de la cuisine "simple et efficace", je navigue sans cesse sur la blogosphère à la recherche d'idées sympas et accessibles que je teste ensuite et réajuste à ma sauce. La cuisine est pour moi l'occasion de donner de l'amour, de me détendre et parfois de me lancer des défis. C'est une cuisine facile et sans prétention que j'ai le plaisir de partager vous :-)

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.