Confiseries Desserts Patisserie Orientale

Zellige ou Gâteau marbré aux cacahuètes et chocolat (sans cuisson)

Bonjour!
Je vous présente aujourd’hui  une petite douceur découverte très récemment : il s’agit de « Zelliges », une gourmandise  très facile et rapide à réaliser, sans cuisson, que j’aurais tendance à ranger dans la catégorie « confiserie » plutôt que dans la catégorie « gâteaux » à proprement parler.  C’est en fait une farce de cacahuètes au miel entre deux couches de chocolat et dont le dessus est marbré.
Cette gourmandise ne demande que peu d’ingrédients (cacahuètes, graines de sésame, miel et chocolat) auxquels on peut ajouter un peu de cannelle et/ou d’eau de fleur d’oranger pour une touche encore plus « orientale », mais cela reste facultatif (je n’en ai pas mis pour ma part).
J’ai suivi la recette de Nora, ma talentueuse compatriote marseillaise du blog « Mes Douceurs Sucrées Salées » en diminuant un peu la quantité de graines de sésame et en remplaçant le chocolat blanc de couverture par du chocolat noir.
Ceci étant mon coup d’essai, je sens d’avance que la prochaine fois je m’amuserais à tenter d’autres déclinaisons (autres fruits secs, remplacement du miel par d’autres ingrédients, etc….), je mettrais éventuellement un peu moins de chocolat en surface, et/ou ferais des associations de chocolats différents (chocolat au caramel, blanc amande etc…). Bref j’ai le cerveau qui fourmille déjà d’idées 😉
Ces jolis gâteaux  feront à coup sûr leur petit effet sur votre table pour tous vos événements (fête de l’Aïd ou autres événements particuliers ) ou tout simplement autour d’un café.
Je vous propose donc de découvrir cette douceur à votre tour.

Ingrédients pour un plat à gratin rectangulaire (une trentaine de gâteaux environ)
– 700 g de cacahuètes sans peau grillées et mixées
– 100 g de graines de sésame (j’en ai mis 70 g et déjà dorées pour moi)
– Du miel pour ramasser la farce :+/- 150 à 200 g de miel
– 300 g de chocolat au lait
– 400 g de chocolat noir
– Quelques carreaux de chocolat blanc pour le marbrage (quelques carreaux suffisent largement)

Réalisation :
Commencez par griller les cacahuètes : dans un four préchauffé à 200-220°C, enfournez pendant quelques minutes les cacahuètes, préalablement étalées sur un plaque allant au four, jusqu’à ce qu’elles prennent une couleur dorée. Si vous utilisez des graines de sésame non dorées (blanches), ajoutez-les quelques instants aux cacahuètes (elles vont dorer rapidement). Si comme moi vous utilisez des graines déjà dorées, inutile de les faire griller davantage, il faudra les ajouter aux cacahuètes grillées par la suite.
Laissez refroidir un peu les cacahuètes à la sortie du four, puis mélangez les aux graines de sésame et mixez ensuite le tout grossièrement de sorte à ce que ce soit concassé sans être moulu.

Versez le mélange dans un saladier et ajoutez progressivement le miel, en malaxant avec la main, jusqu’à obtenir une pâte épaisse « qui se tient ».
Chemisez un plat à gratin rectangulaire de papier cuisson puis versez le mélange précédent et étalez de façon uniforme d’abord à l’aide des mains puis en vous aidant par exemple d’un verre ou d’un mug comme je l’ai fait : la surface est alors bien égalisée et lisse (voir les photos ci-dessous).

Faites fondre le chocolat au lait et étalez sur toute la surface du gâteau. Vous pouvez tapoter légèrement le plat sur le plan de travail pour que la surface soit bien lisse et le chocolat bien réparti.

Laissez le chocolat refroidir au frais et sortez-le dès que vous sentez du bout des doigts la surface figée (et non pas durcie).
Retournez très délicatement le gâteau en vous aidant d’un plateau chemisé de papier cuisson : le coté chocolat doit alors se retrouver en bas.
Faites fondre le chocolat noir (bain-marie ou micro-onde), ainsi que les quelques carrés de chocolat blanc (sans les mélanger hein!!). Étalez le chocolat noir sur toute la surface du biscuit, puis réalisez des lignes parallèles avec le chocolat blanc (mis dans une seringue à pâtisserie, un petit cornet en papier ou une poche à douille muni d’une douille très fine). Bon, moi mes lignes ne sont pas parfaitement parallèles, mais peu importe car cela ne se verra plus par la suite 😉

Tracez alors des lignes perpendiculaires à l’aide d’un couteau ou d’un cure-dent, d’abord de gauche à droite puis de droite à gauche à la ligne perpendiculaire suivante. Pour vous aider, voici un schéma très simple et bien fait que j’ai récupéré dans la recette de Nora :

Voilà ce que ça donne :

Remettez de nouveau le biscuit au frais afin que le chocolat fige et avant qu’il ne soit trop dur et donc impossible à découper, ressortez-le du réfrigérateur et découpez en losanges ou en carrés.

Vous pouvez ensuite disposer ces petits carrés dans une caissette en papier.

Ces gâteaux se conservent sans problème dans une boite hermétique au frais.
Il ne reste plus qu’à déguster!

Bonne dégustation et bonne réalisation 🙂

A propos de l'auteur

La Fée Soni

Adepte de la cuisine "simple et efficace", je navigue sans cesse sur la blogosphère à la recherche d'idées sympas et accessibles que je teste ensuite et réajuste à ma sauce. La cuisine est pour moi l'occasion de donner de l'amour, de me détendre et parfois de me lancer des défis. C'est une cuisine facile et sans prétention que j'ai le plaisir de partager vous :-)

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 10 autres abonnés